comparer mutuelle animal

Le toilettage des chiens fait partie des soins d’hygiène et d’entretien qui leur assurent bien-être, santé et confort. Sa bonne réalisation s’effectue en plusieurs étapes.

toilettage chien

Comment se déroule le toilettage des chiens ?

Le toilettage complet d’un chien se déroule en plusieurs étapes, aussi bien indispensables les unes autant que les autres.

1. Le nettoyage des oreilles et l’épilation des poils auditifs peuvent commencer le toilettage. Les poils doivent être enlevés à la pince pour qu’ils n’obstruent pas le conduit auditif et qu’ils ne favorisent pas les infections comme l’otite. L’excès de cérumen est aussi à retirer et l’ensemble des oreilles nettoyé.

2. Le démêlage et le brossage sont les phases qui suivent. L’objectif est de séparer les nœuds et d’ôter les poils morts. Les poils longs requièrent un débourrage. Certains sujets, tels que le Fox Terrier, le Jack Russel et le Teckel par exemple, ont des poils durs. Dans ce cas précis, l’épilation au peigne-couteau ou le stripping convient mieux pour enlever les poils durs morts.

3. La tonte permet d’affiner le pelage à l’aide d’une tondeuse, jusqu’à obtenir la longueur souhaitée. Pour les poils durs, il suffit de continuer le stripping afin de dégrossir le pelage.

4. Les croûtes ainsi que les traces d’écoulement au niveau des yeux doivent être lavées. Une compresse imbibée d’eau claire, tiède, peut suffire. Toutefois, il est possible d’utiliser du produit spécifique destiné à cet effet.

5. L’haleine et la santé des dents doivent être préservées. Pour ce faire, un brossage évite l’odeur nauséabonde et protège du tartre. Il se fait à l’aide d’un dentifrice spécial et d’une brosse à dents.

6. Les ongles des pattes doivent être coupés et les coussinets bien nettoyés.

devis mutuelle chien chat

7. Les sacs anaux doivent être vidangés pour que leurs glandes anales ne se bouchent pas.

8. Le bain forme l’étape suivante. L’utilisation d’un shampooing pour chiens, en veillant à bien choisir le produit adapté au type de poil et de peau, facilite son lavage. Sa tête se lave avec une serviette mouillée afin d’éviter que l’eau ne pénètre dans les oreilles. L’eau doit être tiède, c’est-à-dire avoir une température comprise entre 35°C et 40°C. Un bon rinçage termine le bain.

9. A la sortie du bain, l’animal doit être séché avec une serviette propre. L’utilisation d’un séchoir peut s’avérer indispensable, notamment en temps de froid.

10. Une deuxième tonte servant de finition ainsi que quelques coups de ciseaux pour perfectionner l’ensemble terminent le toilettage.

frequence toilettage chien

Normalement, le toilettage se fait tous les mois. Cela inclut toutes les étapes susmentionnées. Le bain, la coupe des griffes et le lavage des oreilles sont à réaliser une fois par mois, c’est-à-dire pendant le toilettage. En revanche, si le propriétaire sait s’y prendre, le nettoyage des yeux et le brossage des dents doivent être faits quotidiennement. Quant à la tonte des poils, il faut veiller à la réaliser à chaque changement de saison.

Les bienfaits du toilettage

  • Meilleure santé sans risque d’otite, de gingivite, ni de parasites
  • Bonne hygiène
  • Relation de confiance améliorée entre l’animal et son maître

Les dangers représentés par le toilettage

Le parfum utilisé à la fin du toilettage peut le désaxer car son odorat est perturbé. Les produits non adaptés peuvent être toxiques. Les manipulations doivent être effectuées avec délicatesse afin de ne pas blesser l’animal. Dans tous les cas, l’idéal serait de confier le toilettage des chiens à un professionnel qualifié. Les risques n’existent pas et c’est plus pratique.

Toilettage de chiens : Les bienfaits et les dangers
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *